Laissez-nous vous présenter le fameux cabillaud norvégien Skrei. Pêché depuis des siècles, venez le découvrir sur nos étals.

Le roi des cabillauds

Ce cabillaud à la chair fine, ferme, blanche et nacrée est un poisson de très grande qualité. Il bénéficie d’un label soumis à un cahier des charges strict.

On le pêche aux alentours des îles norvégiennes Lofoten, au-delà du cercle polaire. C’est au cœur de l’hiver que le cabillaud Skrei vient y séjourner, pendant sa période de reproduction.

Dessin d'un cabillaud.

Par ailleurs, pendant sa période de croissance, il parcourt de longues distances en Arctique où il se nourrit de capelan (petit poisson) et de krill.

Ce cabillaud de haute mer est plus grand que ses cousins côtiers. Facilement identifiable, sa forme est plus pointue et sa peau plus colorée.

Histoire du Skrei

Aurores boréales vertes au dessus de la côte norvégienne.

Les Vikings au Xième siècle pratiquaient déjà cette pêche miraculeuse. Ainsi, les pêcheurs de l’époque, en raison de la très grande valeur de ce poisson, devaient payer un impôt à leur roi Oystein I Magnusson (correspondant à 5 Skrei).

Depuis, on célèbre l’arrivée du Skrei sur les côtes norvégiennes tous les hivers dans les petits villages de pêcheurs. Les enfants annoncent l’arrivée du précieux poisson. Après des jours et des nuits d’attente, tous les bateaux prennent le large pour cette pêche « miraculeuse » avant que le Skrei ne regagne l’Océan Arctique.

Le saviez-vous ?

Le cabillaud est aussi connu (voire plus) sous un autre nom… Il s’agit de la morue fraîche (Gadus Morhua) !

Retrouvez le cabillaud Skrei sur nos étals à la Poissonnerie des Halles de Lavaur.

Sources : les informations présentées dans cet article ont été recueillies dans la Revue de la Corporation des Poissonniers (numéro de janvier 2019).

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
eleifend Nullam id nec tempus porta. felis lectus at mi, luctus
M