A l’heure actuelle, le respect de l’environnement et la gestion des ressources sont au cœur des débats. Il est donc temps pour nous de vous expliquer d’où viennent nos poissons, coquillages et crustacés. Nous avons fait le choix de la France. De plus, nous ne travaillons qu’avec de la qualité et donc avec des professionnels utilisant des méthodes raisonnées et respectueuses.

Des produits d’origine française presque exclusivement

A la poissonnerie des Halles de Lavaur (Tarn), nous travaillons principalement avec des fournisseurs du territoire national. Ils travaillent tout le long des côtes françaises pour vous assurer une grande variété des produits.

En particulier, nous nous fournissons beaucoup chez le groupe Pavillon France (la marque des produits de la pêche française). Nous avons l’assurance que les poissons sont pêchés par des bateaux battant pavillon français selon des pratiques contrôlées et un cahier des charges précis (traçabilité, qualité et origine des produits).

De même, parmi les fournisseurs de votre poissonnerie vauréenne se trouve le groupe Mericq dont nous partageons les valeurs.

En ce qui concerne les huîtres, nous travaillons exclusivement avec des ostréiculteurs de la côte ouest française. Ce sont tous des artisans de la mer produisant une travail d’une grande qualité.

Enfin, tous les produits de notre épicerie fine proposés au magasin à Lavaur sont de fabrication française.

Chalutiers dans le port d'Oléron.
Oléron

Cependant, nous vous proposons aussi quelques produits venant de l’étranger. Ce sont des produits d’exception que l’ont ne trouve pas en France. C’est la cas du saumon d’Écosse et des crevettes de Madagascar ou de Malaisie. Pour ces produits, nos exigences en matière de qualité et de traçabilité sont tout aussi importantes.

Un cahier des charges exigeant pour une qualité irréprochable

Nous avons choisi, pour notre poissonnerie, des fournisseurs pour vous garantir une qualité irréprochable et constante. Ces professionnels expérimentés et reconnus sont engagés pour une pêche française plus durable et responsable.

Engagement dans une démarche environnementale

Les acteurs de la filière pêche française en général s’engagent de plus en plus dans une démarche environnementale en ce qui concerne les équipements.

Par exemple, les objectifs visés sont la construction de bateaux moins énergivores ou la recherche de meilleurs équipements pour diminuer les interactions engins/habitat.

Des méthodes de pêche responsables

De plus, l’avenir de la filière dépend de la gestion des ressources. Ainsi, l’amélioration des techniques de pêche est une priorité. En particulier, la mise en place de filets plus sélectifs permet une diminution des rejets (prises trop petites ou non ciblées).

Cet objectif ne peut être atteint sans une meilleure connaissance de espèces. Nos fournisseurs sont donc aussi impliqués dans des études et des recherches sur le milieu marin.

Les méthodes de pêche les plus utilisées par nos fournisseurs sont celles au chalut, au filet, au casier ou à la ligne :

  • la pêche au chalut (cabillaud, merlu, lotte, langoustines, …) : ce sont de grands filets coniques remorqués par un bateau (parfois deux) ; les pêcheurs et les chercheurs ont pour objectif la mise au point de chaluts sélectifs pour permettre aux poissons non ciblés ou trop petits de s’échapper ;
  • la pêche au filet (lotte, raie, sole, langouste, bar, …) : le filet (appelé filet maillant) est ici rectangulaire, maintenu verticalement dans l’eau, plus ou moins en profondeur selon les espèces (poissons ou crustacés) ciblées ; la sélection se fait par la taille du maillage ;
  • la pêche au casier ( homard, tourteau, araignée de mer, bulot, seiche, …) : on utilise des « paniers-pièges » munis d’un appât, posés au fond et remontés au bout de plusieurs heures ; les pêcheurs remettent à l’eau les espèces trop petites et non ciblées vivantes ;
  • les métiers de ligne : il s’agit de toutes les techniques utilisant une ligne munies de plusieurs hameçons avec appâts, fixée ou traînée par un bateau ; le poisson est pêché vivant ce qui en fait un produit de très grande qualité .

Une méthode très controversée : la pêche électrique

Bien sûr, tout le monde a entendu parler de la pêche électrique et de ces ravages sur l’écosystème marin. Bien sûr, aucun des fournisseurs de la poissonnerie des Halles ne l’utilise (puisqu’elle est interdite depuis 1998 par l’Union européenne, en même temps que la pêche aux explosifs).

Pourtant, il existe des dérogations obtenues en 2007 par les Néerlandais. Aujourd’hui, elle est toujours utilisée en mer du Nord malgré l’opposition des pêcheurs artisans, des associations de défense de l’océan et de l’opinion publique.

Voici une courte vidéo du Monde qui faisait un état des lieux en janvier 2018 : « Pourquoi la pêche électrique fait peur ?« 

Heureusement, au terme d’une bataille de longue haleine, l’Union européenne a décidé en février 2019 d’interdire cette pratique aux navires européens dans toutes les eaux qu’ils fréquentent à compter du 30 juin 2021. De plus, la France a choisi d’anticiper cette décision et a interdit cette pêche dans ses eaux à compter du 14 août 2019 !

Bonnes nouvelles !

Retrouvez tous nos produits et nos plateaux sur ce site ou à la poissonnerie à Lavaur.

Vous pouvez aussi consulter nos recettes pour trouver des idées pour cuisiner les produits que nous avons sélectionné pour vous.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
sem, non Donec id, mattis elit. ipsum accumsan risus ut Aenean sed
M